World Apocalypse

Le forum officiel du mmorpg World Apocalypse.


    Les Fodheris ( Medkhar )

    Partagez
    avatar
    Tchoune
    Admin

    Messages : 702
    Date d'inscription : 05/12/2010

    Les Fodheris ( Medkhar )

    Message par Tchoune le Sam 18 Déc - 14:46

    Bonjour,
    Voici l'histoire des Fodheris :

    Les Fodheris sont eux aussi des humanoïdes, mais très petits. Par contre, ils sont aussi très discrets et dangereux. Ils aiment beaucoup se servir de la nature et des magies causant des altérations d'état. Ils ont un peu de fourrure, souvent blanche. Ils ont une bonne connaissance des plantes, venimeuses ou soignantes. Ils sont aussi très sadiques, occasionnant des attaques parfois très nocives à long terme, et peuvent parfois se renforcer en maltraitant leur ennemi.

    Ils font à peu près le tiers d'un humain en taille, possèdent une légère fourrure blanche et sont bipèdes. Ils sont assez maigres, et peu musclés. Leurs oreilles sont comme celles d'un lapin, mais en plus petites.

    Vivant tout d'abord dans des milieux très hostiles, ils ont su développer des aptitudes au combat exceptionnelles, et ont fini par connaître tous les pièges que le monde pouvait recéler, dont les poisons, les magies handicapantes, entre autres. Ils savent donc aussi bien les maîtriser que s'en protéger. Leur petite taille est aussi un atout qui leur permet d'être plus discrets ou de se faufiler dans des endroits très étroits.

    Ce peuple, très belliqueux, déclarait la guerre à tout-va avec beaucoup d'autres peuples, pour piller leurs ressources, jusqu'à l'arrivée des Futuristes. Des disparitions toujours plus nombreuses dans leurs rangs ont semé la panique pendant un moment, jusqu'à ce qu'un humain dans une armure étrange soit vu en train d'en enlever. En s'échappant, il a laissé tomber une arme, qui a fini par les conduire aux humains futuristes. Ils ont donc décidé de faire front commun avec plusieurs autres races contre cet envahisseur. Mais les Fodheris n'ont pas tous décidé de prendre part à la guerre, et certains continuent leurs crimes sans s'en soucier.

    Pour eux, la seule religion est celle de la survie. Qu'il y ait ou non d'autres vies après, ils feront tout pour être sûrs d'avoir de quoi vivre un moment sans problèmes, et tiennent beaucoup à cette vie. Ils prennent pourtant très souvent des risques, pour vivre toujours mieux après. Chez eux, les vols, les meurtres, les bagarres sont monnaie courante : ce ne sont pas les peluches auxquelles on pense toujours quand on les voit la première fois.

    Bien que cela puisse surprendre, elles étaient avant d'évoluer des créatures herbivores totalement inoffensives, de petites boules de fourrure ne représentant un danger que pour les brins d'herbe. Un jour, une sècheresse s'est abattue sur leur lieu de reproduction, où ils passaient en fait toute leur vie, et ils ont dû se rabattre sur des forêts très denses, dans lesquelles ils ont fini par élire domicile. Seulement, ces forêts recelant bien des pièges, l'espèce aurait disparu si elle ne s'était pas vite adaptée à ce nouveau lieu de vie.

    Un jour, les humains ont commencé à les prendre pour des animaux de compagnie, et ont vite découvert qu'il était facile de leur apprendre leur langue. Si ils ne l'avaient pas fait, les Fodheris auraient pu rester à l'état d'animaux non évolués, mais ce ne fut pas le cas. Prenant vite conscience de l'injustice de leur situation, ils se sont révoltés, ont tué leurs maîtres, ou bien se sont simplement échappés, pour retourner à leur vie sauvage. Transformés par tout cela, ils ont développé une vie en tribus, parlant la langue des humains, et sont devenus omnivores.

    Cette race est détestée de presque toutes les autres, à cause de son penchant pour la guerre et les vols. En effet, ils ont déclenché de nombreuses guerres. La plus mémorable était contre les humains : les Fodheris avaient pillé une des plus importantes villes humaines. Le bilan a été très lourd pour les deux adversaires : des villes rasées, des zones dévastées, des champs de bataille transformés en véritables cimetières. Un de ceux-ci est d'ailleurs encore visible : Sur quelques centaines de mètres, il n'y a que des os, avec seulement un chemin déblayé conduisant à une simple pierre de trois mètres de hauteur, la seule chose, mis à part les ossements, à dépasser du sol presque plat de cette plaine dévastée. Sur cette pierre, il est écrit trois mots : "Plus jamais ça". Ce sont les humains qui ont gravé ceci. Les Fodheris , eux, n'en ont rien à faire.

    Cordialement,
    Tchoune

      La date/heure actuelle est Sam 18 Aoû - 21:14